• les rituels

    Les rituels
    Les rituels sataniques ne doivent pas être pris à la légère. Ils consistent en des rituels magique et se divisent en trois catégories :
    - Les rituels sexuels : Pour accomplir ses désirs. Les rituels sexuels sont accomplies par des personnes majeures et consentantes
    - Les rituels de compassion : pour venir en aide à quelqu'un ou se venir en aide. Pour aider les autres ou soi-même à accomplir ces désirs et/ou enchantements.
    - Les rituels de destruction : pour exprimer ses colères, ses ennuis ou sa haine.Pour exprimer ses colères, ses ennuis ou sa haine. Ce rituel peut inclure des poupées vaudous, des dessins ou une description de la destruction de la victime. Attention: il s'agit de détruire la victime dans son esprit et non la détruire physiquement!
    Les rituels sataniques se basent sur l'énergie des sentiments et des émotions. Bien sûr, ces rituels sont souvent accompagnés de l'utilisation d'objets symboliques comme des chandelles, des épées ou des robes noires, mais ces objets n'ont pas leur raison d'être sans les sentiments et les émotions. L'utilisation de chacun de ces objets a une signification particulière, mais n'est pas obligatoire.
    On ne pratique jamais de rituel pour le "fun". Le but est très important. Les rituels sataniques se pratiquent seul ou en petit groupe, souvent le vendredi soir. Ils se pratiquent dans un endroit calme. Il n'est pas question de faire appel à des dieux car chacun est son propre dieu. Il s'agit d'appeler ses émotions et sentiments et il faut les canaliser de sorte à tout envoyer dans la même direction. Les satanistes s'habillent de robes noires ( parfois avec capuchon ) sauf les jeunes filles qui sont habillées plus légèrement. L'autel est souvent une personne, elle-même souvent très légèrement vêtue.
    Le symbole de Baphomet est porté par les satanistes représentant la puissances des ténèbres et la fertilité du bouc. Une cloche sert à masquer le début et la fin du rituel ( 9 coups pour purifier l'air ). Des chandelles, uniquement blanches, représentent l'hypocrisie de la magie blanche et les noires représentent la puissance des ténèbres. Le calice peut être en tout sauf en or ( l'argent est l'idéal ), l'élixir peut être n'importe laquelle des boissons flattant le palais. Enfin, une épée qui symbolise la force de l'agression, un gong pour invoquer les ténèbres, un phallus et des parchemins sont encore utilisés.
    Points importants lors de rituels:
    -Le Désir: Si tu ne désires pas vraiment ce que tu veux obtenir comme résultat, cela ne vaut même pas la peine d'essayer. Par contre si tu le désir vraiment et que tu respectes les autres facteurs, et bien il n'y a pas de raison que cela ne fonctionne pas.
    - Le temps : la période de la journée est aussi important surtout pour les rituels de compassion et de destruction. La nuit est souvent le temps le plus propice ;
    - La direction : surtout pour les groupes qui doivent s'efforcer d'avoir tous le même but ;
    - L'imagerie : l'imagination renforce le désir et les émotions. Plusieurs méthodes peuvent être employées, dont des dessins, des photos, des écrits, des poupées vaudou...
    - La balance : le facteur balance c'est de rester réaliste. Il ne faut pas espérer devenir riche, puissant.
    Il y a des nombres sur lesquels se cristallisent toutes les peurs. 666 est sans doute le plus célèbre d'entre eux. Sous prétexte que l'Apocalypse le mentionne comme étant celui de la Bête, il serait pour certains le signe de Satan et porterait malheur. Rencontrer ce nombre sur un ticket de caisse ou dans un numéro de téléphone est un mauvais présage.
    L'article de la loi française concernant le contrôle exclusivement médical du sang humain, son plasme et ses dérivées correspond au nombre L.666. Le code postal de l'adresse de l'Église de Satan située à San Francisco et établie par son pape, Anton Lavey, est P.O.210666.
    Le signe le plus répandu chez les satanistes est, sans contredit, le symbole de Baphomet et le pentagramme. L'origine actuelle du satanisme moderne est dû à Anton Szandor Lavey principalement. En 1966, Lavey déclara l'an 1 de l'ère du satanisme. Bien qu'il n'a pas toujours porté ce nom, le satanisme a toujours existé, sous d'autres noms ou d'autres définitions. Le culte à Satan n'est pas d'aujourd'hui mais les cérémonies étaient beaucoup plus cachées, plus secrètes. Le satanisme moderne a connu son nom comme tel en 1966 et a connu sa notoriété publique que vers la fin des années 80. En avril 1989 il fut jeté à la face du monde la véritable existence du satanisme.
    Le symbole de Baphomet est porté par les satanistes représentant la puissances des ténèbres et la fertilité du bouc

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :