• Voici un nouvel article trouvé sur cette légende.



    Atergatis l’aspect féminin

    Déesse de la lune, Atergatis fut dotée d’une queue de poisson parce qu’elle représentait le pendant féminin d’Oannès. Tout comme lui, elle émergeait de l’océan pour y retourner au terme de son long voyage à travers le ciel nocturne. Elle devait donc également avoir une nature amphibie, moitié humaine, moitié poisson, avec cette différence qu'étant femme elle devait être à la fois moins vigoureuse et plus mystérieuse qu'Oannès. Ce fut sans doute ainsi que naquit la première déesse à corps de poisson. Bientôt ses vertus prirent de l'ampleur et se mirent à pro­liférer, comme s'amplifient et prolifèrent les légendes et même les simples rumeurs. Peu à peu, elle allait accaparer, sous ses divers travestis, les nombreux traits que les hommes prêtent toujours aux femmes - beauté, vanité, orgueil, cruauté, charme - et bien entendu une tendance inavouée à l'amour impossible. Si bien qu'Atergatis et ses différente « doubles » que l'on rencontre dans d'autres mythologies forment une ascendance fort acceptable pour les sirènes des époques ultérieures.


    votre commentaire
  • Les sirènes de Takahashi sont des monstres ("bakemono"), mi-poisson, mi-femme, cette légende n'a rien avoir avec les traditions occidentales. Si un jour vous manger la chair de ces sirènes (la partie poisson), vous devenez immortel, ou vous vous transformez en monstre appelé "âme perdue" ou "l'empoisonné". Cette transformation est permanente.

    Ces sirènes sont capables de prendre les traits d'une humaine si elles font deux choses :
    1. prenez une fille humaine et faites en une immortelle en la nourrissant avec la chair de la sirène. Cela exige le sacrifice d'une de leurs propres sirènes pour cela.
    2. puis mangez la chair de la fille humaine

    Les sirènes vieillissent normalement quand elles sont "humanisées", donc tous les cent ans, elles cherchent une autre fille à "élever" pour être leur nourriture. Dans la Saga de la Sirène, la plus récente de ces filles est Mana qui est sauvée de son destin (après qu'elle soit déjà devenue immortelle) par Yûta.

    Beaucoup de sirènes à "forme humaine" se ressemblent parce qu'elles ont toutes les traits de la fille immortelle et marche sur deux pieds, cependant elles reviennent à leur forme mi-poisson si elles entrent dans l'eau. Si une sirène reste dans l'eau trop longtemps, elle ne peut pas redevenir humaine et perd sa beauté volée retrouvant ses traits monstrueux.

    Historique : Il y a la légende d'une très jeune fille à l'époque du 5e siècle nommé Yaohime qui a mangé de la viande que son père avait reçue d'un homme étrange. C'était la chair d'une sirène et Yaohime, après que 800 années se soient écoulées, continuait à ressembler à une fille de 15 ans. Après sa mort, un temple a été construit dans son honneur et d'autres temples postérieurs à son époque ont été construit au Japon. Certain disent qu'elle aurais réssusité car elle était obligée de éré de ville ne ville afin que personnes ne remarque qu'elle ne vieillissait pas.

    Autres explications :
    - Il est dit par certains au Japon que les sirènes pleurent des perles, au lieu de larmes.
    - Beaucoup des sirènes du style "traditionnel" sont des poissons avec les têtes humaines...sans aucun torse. C'est une variante japonaise commune de la légende de la sirène.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique